Seat Ibiza : avec une prime à la casse de 3000 €

Seat-IbizaJe suis une espagnole, et mon nom est une destination qui fait rêver au milieu de la Méditerranée. Si c’est d’une voiture qu’on parle, tout le monde aura deviné qu’il est question de la Seat Ibiza. C’était autrefois une citadine, et dans une certaine mesure, elle l’est toujours, mais en passant la barre des 4 mètres dans son dernier restyling, l’Ibiza est à la limite de son segment, et dans sa version Cupra, très performante, elle est devenue une agréable routière.

Avec de surcroît des carrosseries, 3 portes (SC), 5 portes ou break (ST), et un vaste choix de motorisations 3 ou 4 cylindres, essence ou diesel, il y a des Ibiza pour tous les goûts, ou presque. Il n’est pas simple de choisir, et l’offre de ce jour n’aidera pas, puisqu’elle est valable pour toutes les Ibiza, à partir de la première à 12440 euros.

On peut cependant payer moins que cela ce mois-ci, il suffit de se rendre chez le concessionnaire avec une voiture à reprendre. Si elle a moins de 10 ans, elle sera reprise à sa valeur Argus majorée de 3000 € (valeur de reprise établie au jour effectif de la reprise, déduite des 15% forfaitaires pour reprise par un professionnel et des éventuels frais de remise en état standard, voir les conditions générales de l’Argus), et si la reprise à plus de 10 ans, elle donnera droit à une prime à la casse d’un montant forfaitaire de 3000 €. La Seat Ibiza est ainsi accessible à partir de 9440 euros.

Offre réservée aux particuliers, non cumulable avec aucune autre offre en cours, valable dans le réseau Seat participant jusqu’au 31 décembre 2015.

Ce contenu a été publié dans Prime à la casse, Reprise plus que l'Argus, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Seat Ibiza : avec une prime à la casse de 3000 €

  1. Jean-Phi dit :

    Bof ! Il m’en faudrait plus que cela pour me convaincre d’acheter une Polo espagnole.

Les commentaires sont fermés.