Reprise Argus + 6000 € à l’achat d’une Peugeot 508 Style

Peugeot-508Grande berline, grande routière, la 508 est le fer de lance de Peugeot. Depuis plus d’un demi-siècle, la grande Peugeot est presque devenue une institution, même si aujourd’hui, avec l’avènement des SUVs, elle ne reçoit plus la ferveur de naguère, mais elle reste un excellent choix pour le père de famille, comme pour le chef d’entreprise, ou tous ceux qui ont le souci de choisir une auto fabriquée en France.

La gamme 508 est particulièrement riche, puisqu’elle est disponible en 6 niveaux de finition. Access, Active, Style, Allure, GT Line, Féline et GT. L’offre de ce jour concerne les 508 berlines ou breaks, avec une finition Style ou supérieure. Soit des autos richement dotées, puisque l’équipement de base de la 508 Style comprend l’aide au stationnement arrière; l’allumage auto des projecteurs, les lève-vitres avant et arrière impulsionnels, l’air conditionné automatique bizone, des jantes alliage de 17 pouces Style 04, l’écran tactile avec navigation, des surtapis avec broderie, une peinture métallisée ou nacrée, un réglage lombaire électrique du siège conducteur. Avec le moteur 1600 BlueHDi 120 ch, la 508 Style est proposée à 30750 euros.

On peut payer bien moins que cela en se rendant chez le concessionnaire Peugeot avec un véhicule à reprendre. Cet ancien véhicule devra être agé de moins de 8 ans, et être d’une puissance réelle inférieure ou égale à la 508 désirée. Il sera repris à sa valeur Argus majorée de 6000 €. Valeur Argus établie au jour effectif de la reprise, déduction faite des éventuels frais de remise en état standard, et d’un abattement forfaitaire de 15% pour reprise par un professionnel. Voir les conditions générales de l’Argus pour plus de détails. La 508 Style est donc ainsi accessible à partir de 24750 euros.

Offre non cumulable, réservée aux particuliers, valable dans le réseau Peugeot participant, jusqu’au 31 octobre 2015, pour une auto livrée au plus tard le 31 décembre 2015.

Ce contenu a été publié dans Reprise plus que l'Argus, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.