Un break, la Chevrolet Cruze SW, 13990 € en essence, 15990 € en diesel

Chevrolet Cruze station wagonBerline spacieuse et moderne, la Chevrolet Cruze a remporté un joli succès grâce à son excellent rapport qualité/prix. On peut aussi citer son style comme un point fort. Avec une calandre à l’identité bien affirmée, la Cruze est plaisante à regarder, et elle inspire confiance. La gamme est complète, et la Cruze est disponible aussi bien en berline conventionnelle à 4 portes, qu’en berline à hayon, et donc en break, qui, marque américaine oblige, porte l’appellation SW, pour Station Wagon.

La Chevrolet Cruze SW est une 5 places qui sait abriter un demi mètre cube de bagages sous la tablette arrière. Dans la finition de base LS+, on trouve déjà l’air conditionné, des roues de 16 pouces, évidemment le verrouillage centralisé, mais aussi une radio CD/MP3 avec 6 haut-parleurs et commandes au volant ainsi que le bloutouffe pour le téléphone. Avec le moteur 1600 essence de 124 ch, la Chevrolet Cruze LS+ vaut 18000 euros, et 20000 euros avec le 1700 diesel 131 ch Stop & Start.

Mais on peut payer nettement moins que cela, puisque Chevrolet consent à des remises très substantielles. La marque américaine offre en effet une prime Chevrolet de 3010 € à l’achat d’une Cruze SW 1.7 VCDi 131 LS+. Il suffit ensuite au client de remettre au concessionnaire une vieille voiture de plus de 8 ans, et elle donnera droit à une remise supplémentaire de 1000 €. Soit 4010 € d’avantage client, pour ramener le prix de Chevrolet Cruze SW 1.7 VCDi 131 LS+ à 15990 euros. La même offre est disponible sur la version essence, qui est 2000 € moins chère.

Offre non cumulable, réservée aux particuliers en France métropolitaine, valable pour une auto commandée et livrée le 31 mars au plus tard, dans la limite des stocks disponibles chez chacun des distributeurs participants.

Ce contenu a été publié dans Prime à la casse, Remise constructeur, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.